Dogora

Suite populaire dogorienne de Proszeshny orientale
Durée : 70 minutes
Orchestration : Choeur mixte, choeur d'enfants, solistes et Orchestre
Paroles / langue : Dogorien
Titres : 1. Tchunga ya ! 2. Kourni 3. Votsh 4. Dogora 5. Mi poshka 6. Soukia 7. Koshni 8. Viniashtô-mi 9. Tou toéchtaké 10. Mira 11. Zdieskani 12. Kiatché tchékania 
13. Vornia 14. Soutrinka 15. Chälnié 16. La vidjiamé 17. Shtakié 18. Lézou 19. Mié panosko 20. Donia 21. Souchänishka

EXISTE EN 3 VERSIONS : Symphonique, Orchestre à vents et Brass band.

1° NOMENCLATURE VERSION SYMPHONIQUE :
3. 3. 3. 3. / 4. 3. 3. 1. / Timb + 4*. / hrpe / SATB / enfants / 2 mezzo. 1 ténor / cordes
*xylophone, glockenspiel, cloches tubes, grosse caisse symphonique, cymbales, caisse claire, jeux de 3 toms (aigu, médium, basse), grelots, 2 temple blocks, fouet, tambour de basque, triangle et tam-tam moyen diamètre.

2° NOMENCLATURE VERSION ORCHESTRE À VENTS :
picc. / fl 1-2 / ob. 1-2 / c.angl. / cl. 1-2-3 / cl bass. / fag. 1-2 / sax. al. 1-2 / sax ten. 1-2 / sax bar. / Horn 1-2-3-4 / trpt 1-2-3 / trb 1-2-3 / euph. / tub. / percus. */
SATB / enfants / 2 mezzo. 1 ténor.
* vibraphone, xylophone, glockenspiel, cloches tubes, grosse caisse symphonique, cymbales, caisse claire, jeux de 3 toms (aigu, médium, basse), grelots, 2 temple blocks, fouet, tambour de basque, triangle et tam-tam moyen diamètre.

3° NOMENCLATURE VERSION BRASS-BAND
Brass-band standard + piano / SATB / enfants / 2 mezzo. 1 ténor.
Percusssions idem version Orchestre à vent.

Présentation de l'œuvre
En 1996 Etienne Perruchon compose les premiers chants en Dogorien, langage imaginaire inventé par lui.

En 2000, il crée une œuvre magistrale et populaire pour chœur mixte, chœur d'enfants et orchestre, DOGORA, inspirée de ses chants dogoriens.
En 2004 Patrice Leconte en fait un film musical, impressionniste et humaniste : "Dogora,ouvrons les yeux" et des concerts de l'œuvre commencent à s'organiser partout en France. Aujourd'hui, grâce aux concerts, des milliers de spectateurs et de choristes ont découvert la puissance émotionnelle de DOGORA.

Retour vers le catalogue d'œuvres

Retour vers les œuvres dogoriennes