BIOGRAPHIE

ETIENNE PERRUCHON

Etienne Perruchon a composé un grand nombre d'œuvres appartenant à des genres aussi différents que la musique de film, la musique de scène, la musique symphonique, ou la chanson.
Depuis 1981, date de sa première commande, il a signé la musique de nombreuses pièces de Théâtre, dont plusieurs mises en scène par Charlie Brozzoni La grande Parade au cabaret de l'Ange Bleu, prix du « off » à Avignon en 1995 et Éléments moins performants de Peter Turini, spectacle qui a vu la création de son langage imaginaire le dogorien.

Il a collaboré avec le metteur en scène André Engel, dans Le jugement dernier, Woyzeck  et  Léonce et Léna, pièce pour laquelle Etienne Perruchon a obtenu le Prix du "Meilleur Compositeur de musique de scène" du Grand Prix de la critique 2001/2002.

Il compose également de la musique de scène pour  plusieurs spectacles de Jean-Louis Benoît dont Le menteur avec Denis Podalydès qui remportera un vif succès à la Comédie Française, ainsi que Un pied dans le crime avec, entre autres, Philippe Toretton et Dominique Pinon.

En 2000, la ville de Chambéry crée Dogora, grande œuvre chorale en dogorien.

En 2003, Patrice Leconte découvre l’œuvre et décide d’en faire un film musical et impressionniste sorti le 10 novembre 2004  Dogora, ouvrons les yeux. Etienne Perruchon se verra décerné le « Mozart de 7ème art » au festival d’Auxerre pour la musique de ce film.

En 2005, Patrice Leconte lui confie la composition de la musique des Bronzés 3

Leur complicité continue à travers des collaborations pour le cinéma ( La guerre des Miss, Vision Pékin ), le théâtre ( Grosse chaleur, Ouh ! Ouh ! ), le théâtre musical ( L’audition ) et plus récemment une comédie musicale en film d’animation d’après le roman de Jean Teulé : Le Magasin des suicides.

Son opéra Pinocchio, inspiré par un livret de son épouse Jeanne Perruchon d’après la célèbre histoire de Carlo Collodi, sera créé en 2009 à St Quentin en Yvelines, puis repris en 2010 par la Maîtrise de Paris.

En 2009, le Musée Historique de Jérusalem et la société Skertzò lui ont confié la composition de la musique du nouveau spectacle permanent du site historique de La Tour de David.

Son épopée dogorienne continue avec la composition de trois nouveaux opus : Tchikidan, Skaanza et Tzùngati.

En mai 2013, Ariane Mnouchkine et son Théâtre du Soleil ont acceuilli  Dogorians, le spectacle musical écrit, composé et conçu par le compositeur, mis en scène par Bernard Cauchard (Matz-Ek, Maguy Marin…).

2017 verra la création de deux oeuvres importantes : Dianoura ! et Le 7ème continent.

Musique de film

 
1988 Grain de ciel, de Manuel Sanchez (court métrage)
1991 Les Arcandiers, de Manuel Sanchez
1993 La braconne, de Serge Pénard
1994 Les enfants du faubourg, de Françoise Decaux
2001 Meurtres sous hypnose, et Les percutés, de Gérard Cuq
2003 La femme de l'ombre, de Gérard Cuq
2004  Dogora, Ouvrons les yeux de Patrice Leconte
2006  Les bronzés 3 Amis pour la vie, de Patrice Leconte
2007  Le Sanglot des Anges, de jacques Otmezguine avec Ruggero Raimondi
Enfin veuve, de Isabelle Mergaut
2008  La Guerre des Miss, de Patrice Leconte avec Benoit Pooelevorde
Vision Pékin de Patrice Leconte
2009  La Guerre des Miss de Patrice Leconte
2011  Voir la mer de Patrice leconte
2012  Le magasin des suicides de Patrice Leconte (comédie musicale en film d'animation d'après le roman de Jean Teulé).

 

Musique de scène (extraits)

 
1981 La romance d'Ysengrin, mise en scène Philippe Roman
1989 L'histoire merveilleuse de Marco Polo, mise en scène Gil Galliot
1993 Don Quichotte ou le voyage des rêveurs, mise en scène Charlie Brozzoni
Le Roi singe, mise en scène Gil Galliot
1995 La Grande Parade au Cabaret de l'Ange Bleu, mise en scène Charlie Brozzoni
1996 Éléments moins performants, mise en scène Charlie Brozzoni
1997 La liberté ou la mort, mise en scène Charlie Brozzoni
1997-1998  Le Magicien d'Oz, comédie musicale, mise en scène Gil Galliot
1998  Woyzeck, mise en scène André Engel
1999-2000 Le temps d'une nuit (comédie musicale), mise en scène Gil Galliot
2001  La tempête, mise en scène de Charlie Brozzoni
Léonce et Léna, mise en scène André Engel
2003  La goutte au Pépère, avec et par Richard Gotainer
Schippel ou le prolètaire bourgeois, mise en scène Jean-Louis Benoît
2003-2004 Le menteur, mise en scène Jean-Louis Benoît
2004  Brass Quichotte, pour quintette de cuivre, mise en scène Didier Bernard
2005 Grosse chaleur, de Laurent Ruquier, mise en scène patrice Leconte
2006 Le Géant de Kaillass, de Peter Turini, mise en scène Charlie Brozzoni
2010 Un pied dans le crime, de E. Labiche. Mise en scène Jean-Louis Benoît
2013 Dogorians, de E. Perruchon, mise en scène Bernard Cauchard
2014 Hou ! Hou !, de Isabelle Mergault. Mise en scène Patrice Leconte

 

Musique symphonique, vocale et instrumentale (extraits)

 
1992 « La danse du Fou »
« Le petit Tailleur » cantate pour chœur d'enfants et orchestre
1993 « Don Quichotte »
1997 « Créaterra » pour 9 percussionnistes et piano
1999 « A la recherche de Poséidon »
2000 « Dogora » Pour chœur mixte, chœur d'enfants et orchestre (version 1).
2002 « Concerto pour percussion et orchestre » dédié à son fils Adrien Perruchon Timbalier solo de l'Orchestre Philarmonique de radio France et de l'Orchestre Philarmonique de Séoul.
2003  « Un grand bouquet blanc » pour le feu d'artifice du 14 juillet de la tour Eiffel
« Capriccio » pour trompette/cor piano et orchestre créé par David Guerrier
2004  « Dogora » (version 2 pour le film de Patrice Leconte)
2005  « 5 danses Dogoriennes » pour timbales et violoncelle
2006  « La petite suite de Dogora » pour Brass-band.
« Les danses de Pokornik » pour trombone solo, clarinette accordéon et contrebasse.
2007  « Rapsodin' » concerto pour deux Euphoniums et Brass-Band.
« Pinocchio » Opéra pour enfants d'après C.Collodi. Paroles et livret Jeanne Perruchon.
2008  « The Song of Jerusalem» Pour chœur mixte, chœur d'enfants et orchestre.
« Libretto ». Concerto pour trombone et Brass-Band, créé par Fabrice Millischer (Victoire de la musique classique 2012)
« Les danses de Presles ». Pour vibraphone solo et trio à cordes.
2009  « Tchikidan ». Suite dogorienne pour chœur d'enfants et orchestre.
2010 « Skaanza ». Grande suite populaire dogorienne pour choeur et orchestre.
2013 « Dogorians » et « Tzùngati »